Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Et Les Ganses

Depuis 1998. Passion. Création, initiation, développement d'une nouvelle forme de vêtements et d'accessoires de mode issus des différents pays Méditerranéens. L'atelier "Et Les Ganses" est basé dans les bouches du Rhône sur Sénas et Lamanon . Contact: sylviegautier@laposte.net

Chemise Homme à capuche en lin pour homme

Publié le 11 Août 2018 par Et Les Ganses dans Création, chemises

Innovation de la  Chemise pour homme
Innovation de la  Chemise pour homme
Innovation de la  Chemise pour homme
Innovation de la  Chemise pour homme
Innovation de la  Chemise pour homme
Innovation de la  Chemise pour homme

Innovation de la Chemise pour homme

Décontracté chic pour cette chemise en lin Création "Et Les Ganses". Avec sa capuche, sa fermeture à pression , sa coupe cintrée, ses faux poignets et ses poches intégrées dans les coutures, cette chemise est un modèle unique création "Et Les Ganses". 

commentaires

Apaiser la colère de l'enfant

Publié le 9 Août 2018 par Et Les Ganses dans Création, accessoires, Ameublement

En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.
En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.
En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.
En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.
En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.

En accompagnant les élèves en situation de handicap, je me suis rendue compte que ces enfants en grandes difficultés ont beaucoup d'amour à partager; mais surtout, la plupart, ont une colère en eux qu'ils n'arrivent pas à exprimer.



Voici un exercice de sophrologie pour les enfants à partir de 3/4 ans, mais qui est également très efficace pour les adolescents et même les adultes !

L’objectif de cet exercice est de permettre à l’enfant d’apaiser sa colère, sa frustration, une contrariété ou d’évacuer un trop plein d’énergie.

PRATIQUE DE L’EXERCICE


Tu peux te mettre debout et choisir un coussin… Places-toi à un endroit qui te permettra de pouvoir jeter le coussin devant toi sans rien casser…


Puis tu vas prendre le coussin dans tes mains, penser à quelque chose qui te dérange et que tu veux faire partir de ton corps ou de ta tête… Par exemple ce qui t’a mis en colère, t’a rendu triste ou énervé… ou autre chose dont tu ne veux plus en toi.


Tu y penses très fort et tu vas imaginer que tu mets tout cela dans le coussin… comme si tu emprisonnais ce que tu ne veux plus dedans…


Puis tu vas inspirer en montant le coussin au dessus de ta tête … tu retiens ton souffle… et tu expires par la bouche en lançant ton coussin en avant et en disant dans ta tête « je jette tout ça »… Tu peux même crier en même temps si tu en as envie… Tu relâches le coussin et tu écoutes ce qui se passe en toi … et dès que tu en as envie tu peux recommencer encore une fois… A nouveau tu écoutes ce qui se passe en toi….

Et tu peux continuer autant que tu le souhaites…

Quand tu auras fini, tu pourras expliquer à tes parents ou à la personne concerné ce qui t’a mis en colère.

Consignes pour les parents :


Bien montrer le geste avant à l’enfant et le refaire avec lui plusieurs fois pour qu’il soit à l’aise avant de commencer l’exercice.


Le faire en même temps que l’enfant en disant à haute voix ce qu’il faut faire « nous allons penser à ce qui nous dérange… nous levons le coussin au dessus de notre tête… » etc. Cela favorise la vivance et l’intégration de l’exercice par l’enfant et c’est aussi très bénéfique pour le parent qui peut lui aussi se libérer d’une chose qui l’empêche d’être serein ! De plus c’est un temps de partage entre parent et enfant, cela peut même se faire en famille tous ensemble. Les enfants peuvent voir que les adultes ont besoin d’évacuer un trop plein eux aussi !

Par la suite les enfants qui auront bien compris et intégré l’exercice pourront le refaire seul en toute autonomie (ce qui ne vous dispense pas d’instaurer cela en rituel à faire avec lui ou toute la famille régulièrement).


Ne pas oublier l’étape suivante en cas de colère ou de frustration qui est de parler de l’émotion « j’ai l’impression que tu as été en colère parce que… ». Cet exercice permet d’apaiser les manifestations physiologique d’une grosse émotion, il est important ensuite d’aider l’enfant à verbaliser ses ressentis et les causes de cette émotion.

Les bénéfices de cet exercice :

On mobilise ici le corps et la respiration en donnant une intentionnalité à la fois au geste mais aussi à la respiration. Quand je prend mon coussin dans les mains j’emprisonne ce dont je ne veux plus et je le jette quand j’expire en le lançant en avant.

L’enfant apprend alors à mieux canaliser son énergie, à se calmer, à apaiser les manifestations corporelles suite à une forte émotion par exemple et donc à mieux gérer ses émotions. C’est aussi un outil efficace pour dénouer les tensions et aider l’enfant à améliorer sa concentration.

Après l’exercice on peut demander à l’enfant ce qu’il a ressentit selon l’âge soit par des dessins, soit par des mots.

Au quotidien :

L’instaurer comme activité ludique à faire régulièrement entre parent(s) et enfant(s), comme un temps de partage entre vous au même titre que de faire du sport, jouer à un jeu etc.

Prendre également plaisir à pratiquer cette technique en famille pour mieux canaliser l’énergie collective.

Le proposer à l’enfant quand on sent qu’il en a besoin.

Et en tant qu’adulte le faire aussi régulièrement en rentrant du travail, après une journée difficile, lorsque l’on sent que nous sommes irritables ou que l’on perd patience…

Rédigé par Sonia Aritzu©, sophrologue du cabinet de sophrologie de Gambetta.

https://www.cabinet-sophrologie-montpellier.com/exercices-de-sophrologie/exercices-de-sophrologie-enfants/apaiser-la-colere/

commentaires

Tote bag "jai trop la classe" création Et Les Ganses"

Publié le 9 Août 2018 par Et Les Ganses dans Création, sacs, accessoires

Tote bag "jai trop la classe" création Et Les Ganses"
Tote bag "jai trop la classe" création Et Les Ganses"
commentaires

Kit de survie rentrée scolaire 2018

Publié le 9 Août 2018 par Et Les Ganses dans accessoires

Création Et Les GansesCréation Et Les Ganses
Création Et Les GansesCréation Et Les Ganses

Création Et Les Ganses

commentaires

Les boutons de chemises homme/femme sont opposés. Pourquoi ? La réponse...

Publié le 5 Août 2018 par Et Les Ganses

Est-ce de là que viennent toutes les différences entre les deux sexes ?

C'est bizarre tout de même. Les chemises pour hommes ont toutes les boutons du côté droit, et c'est l'inverse pour les chemises pour femmes. Mais d'où vient cette différence majeure dans l'univers de la mode ? Non, les hommes ne sont pas tous droitiers et les femmes majoritairement gauchères, raté !

 

Figurez-vous que cette particularité n'est pas toute jeune puisqu'elle aurait pour origine... le 17ème siècle !

 

 

 

 

 

 

 

epoque victorienne

 

Source photo : Elizabeth Henry

 

En effet, à cette époque-là, seules les femmes d'un certain statut social portaient des vêtements à boutons. Les paysans et autres gueux des alentours s'habillant avec des étoffes bien moins sophistiquées.

 

Et les femmes "de la haute société" avaient souvent des servantes qui les aidaient pour se vêtir puisqu'elles devaient souvent mettre des couches et des couches d'habits plus bizarres modernes les uns que les autres. C'est pour cela que les boutons des chemisiers pour femmes ont été inversés : pour aider les servantes dans leur tâche.

 

 

 

 

 

 

 

photo victorienne

 

Source photo : freeparking

 

Les boutons sont restés à droite pour les hommes car même si les vêtements à boutons étaient également réservés aux plus riches de la gent masculine, il n'était pas dans les coutumes de ces messieurs d'avoir des valets pour les aider à se vêtir. En même temps, leurs tenues étaient bien moins compliquées à enfiler !

 

Les boutons masculins sont donc restés à leur place, à droite.

 

Maintenant que vous savez ça, vous allez pouvoir briller en soirée !

Publié dans 

  par  La Rédaction

commentaires