Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Et Les Ganses

Depuis 1998. Passion. Création, initiation, développement d'une nouvelle forme de vêtements et d'accessoires de mode issus des différents pays Méditerranéens. L'atelier "Et Les Ganses" est basé dans les bouches du Rhône sur Sénas et Lamanon . Contact: sylviegautier@laposte.net

Et Les Ganses sur A Little Market

Publié le 17 Décembre 2014 par Sylvie Gautier

commentaires

Sac a tarte Rond

Publié le 10 Novembre 2014 par Sylvie Gautier dans les bases de la couture

Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
Sac a tarte Rond
commentaires

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

Publié le 24 Septembre 2014 par Et Les Ganses dans Croquis

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

commentaires

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

Publié le 20 Septembre 2014 par Et Les Ganses dans Croquis

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

commentaires

Création haute couture "Chez L'artiste" à Salon de Provence

Publié le 9 Juillet 2014 par Sylvie Gautier dans Création, Moulages

Moulage création "ET LES GANSESMoulage création "ET LES GANSESMoulage création "ET LES GANSES

Moulage création "ET LES GANSES

commentaires

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

Publié le 14 Juin 2014 par Et Les Ganses dans Croquis

ET LES GANSES / Sylvie Gautier

commentaires

Le métier créateur de vetement

Publié le 12 Mai 2014 par Sylvie Gautier

commentaires

Savoir mettre le tissu droit fil

Publié le 12 Mai 2014 par Sylvie Gautier

La première chose à faire pour réaliser un travail de couture de qualité est la préparation du tissu avant la coupe.

Définitions :
Tissu : Surface obtenue par l'assemblage régulier de fils ou de fibres, disposées en deux séries croisées à angle droit. Par extension le mot "tissu peut désigner l'intissé (ce qui est paradoxal) ou des matières tricotées : jersey
Un tissu tissé est composé de fils de chaîne (longueur du tissu) et de fils de trameperpendiculaires (largeur)
Le jersey n'a ni fil de trame, ni fil de chaîne. Les bords finis sont les lisières.
Les tissus peuvent être de différentes matières :
-Naturelles : coton, lin, soie, laine ....
-Synthétiques : polyester, élasthane, polyamide .....
-Mixte : lin et polyester par exemple.
La nature du tissage donne des tissus différents . Il existe trois façons de faire de base appelées "armures". La première donne les tissus suivants: toile, drap, organza, mousseline, taffetas, crêpe..... ,la seconde donne les sergés (ligne en biais), la troisième donne les satins (caractérisés par la brillance du tissu).
Tous ces tissus (et je n'ai pas tout cité), actuellement, peuvent être dans des matières différentes : organza de soie, organza synthétique par exemple.
Pour ceux qui aiment l'histoire et la technique, voici un site intéressant :http://metiers.free.fr/dcanuts/canutsl.html

Lisière : bord tissé de la pièce de tissu.
Trame : Bord coupé perpendiculaire à la lisière.
Droit fil toutes les fils parallèles à la lisière : les fils de chaîne.
Eh! oui! la couture a à voir avec la géométrie

Prévoir le rétrécissement :
Il est nécessaire d'avoir lavé tout tissu susceptible de rétrécir (coton, lin...), afin de ne pas avoir de mauvaises surprises après le premier lavage du vêtement.
Attention !: Si on fait sécher la pièce de tissu sur un fil, ne pas trop tendre le tissu, sa lisière ne serait plus droite, il serait alors impossible de trouver le droit fil.
Attention ! : ne pas déformer le tissu au repassage .
Il est évidemment inutile de laver les tissus qui ne rétrécissent pas.
Pour le lainage, il est nécessaire d'avoir repassé à la vapeur, à température moyenne, le tissu protégé par une linge afin de le faire rétrécir légèrement et uniformément en prévision du repassage des coutures lors de la réalisation et cela afin d'éviter que les coutures ne gondolent.
On a aussi quelquefois ce genre de mauvaise surprise avec certains synthétiques : impossible de savoir à l'avance comment, ils vont se comporter; quelquefois la même qualité de tissu ne réagit pas de la même manière en fonction de la couleur.

Envers / Endroit :
Pour les tissus du type de la toile (première armure), il n'y a pas d'endroit ni d'envers (sauf pour les toiles imprimées et là l'envers et l'endroit sont reconnaissables).

Un truc quand il est difficile de différencier l'endroit de l'envers est de regarder la lisière. Les lisières sont pratiquement toujours marquées par des petits trous. A l'envers, le bord des trous est lisse, à l'endroit le bord des trous est légèrement en relief.

Droit fil :
Son importan
ce est majeure pour l'aspect final du vêtement:
Un vêtement coupé dans le droit fil, tombe droit, le tissu ne se déforme pas.
Un vêtement coupé dans le biais, ondule, il se déforme. On dit qu'il est en forme. Ca peut être l'effet recherché.

L'objectif à atteindre:
Plier le tissu en deux, l'endroit à l'intérieur sachant que le pli doit suivre un fil parallèle à la lisière, un fil de chaîne.

Les difficultés de la tâche.
- La trame du tissu est rarement coupée exactement perpendiculairement au droit fil (sauf quand le tissu a été déchiré), souvent il est marqué de coups de ciseaux.
- Certains tissus sont plus faciles à travailler que d'autres
Les plus faciles : lin, coton, soie sauvage, lainage......
Les plus difficiles : satin, jersey, mousseline, organza synthétique.....
- - Le tissu peut être déformé au départ : mauvais enroulage à l'usine, tissu très extensible......, et il va falloir faire avec.

Le matériel facilitateur :
- Une nappe ou pièce de tissu en coton à carreaux tissés (pas imprimés) de 5cm de côté : ça c'est mon truc magique . On visualise ainsi un droit fil tout les 5cm et on a une multitude d'angles droits.
- Une équerre avec deux angles de 45°
- Une grosse aiguille
- Des épingles
- Une règle plate de 60cm

La procédure :
A) Recouper la trame
Dans la plupart des tissus, il est possible de retirer un fil de trame (perpendiculaire à la lisière). C'est la manière la plus sûre d'obtenir un droit fil parfait. Pour cela, avec la grosse aiguille, on soulève un fil, on le tire pour le retirer d'un bout à l'autre de la trame. On peut alors recouper droit la trame en suivant la marque laissée dans le tissu. C'est long mais c'est super efficace.
Cette technique de retrait de fil de trame est la base de travail pour réaliser des jours en broderie traditionnelle, c'est dire que c'est ancestral comme technique.
Ca ne fonctionne absolument pas sur les tissus en jersey, où il est impossible de tirer un fil, puisque le jersey n'est pas tissé mai tricoté.
Quand il est impossible de couper correctement la trame, on laisse le tissu en état. Il manquera un élément pour contrôler que l'objectif est bien atteint.

B) Poser le tissu sur la table de coupe et s'assurer que le pli est droit fil.
* Cas où la trame est droite
- Poser le tissu déplié sur la nappe , envers contre la nappe, l'angle du tissu posé dans l'angle droit d'un carreau, la lisière suivant la ligne de carreaux. Epingler si le tissu est très mouvant (style mousseline ....)
- Ramener la seconde lisière exactement sur la première en s'assurant que la trame se superpose quand elle est coupée droite. (on verra après le cas où on n'a pas pu rectifier la trame). En principe le tissu se pose bien à plat. Vérifier que le pli est parallèle à une ligne de carreaux. Objectif atteint
* Cas où le tissu est déformé au départ . Malgré ce travail de fourmi, il arrive que le tissu torde, ne se mette bien à plat : c'est qu'il a été mal enroulé et s'est déformé. Dans ce cas, je sacrifie la superposition de la trame et je laisse le tissu se placer. Si on contrarie trop son mouvement, le vêtement vrillera. Objectif semi atteint mais on ne peut pas faire mieux.
- Cas où on n'a pas pu rectifier la trame (jersey, éponge....) : Amener la seconde lisière sur la première, vérifier que le tissu pose bien à plat et que le pli est parallèle à une ligne de carreaux. Objectif atteint
Vous pouvez utiliser les carreaux de la nappe comme repères pour couper droit la trame.

C) Poser les pièces du patron
Sur chaque pièce de patron, on trouve une indication de droit fil. Chaque pièce doit être placée dans le droit fil.
- Soit le droit fil correspond à la pliure milieu dos ou milieu devant : Il suffit alors de poser le patron contre la pliure.
- Soit une grande flèche indique le droit fil: Il s'agit alors le placer cette flèche exactement parallèle à la pliure ou à la lisière.
Pour cela, on place la pièce de patron approximativement parallèle à l'oeil.
On s'assure de la justesse de la position en mesurant la distance entre le pli la flècle à plusieurs endroit.
On peut fixer le patron lors de la première mesure en piquant simplement une aiguille dans le tissu.
Pour être pointilleux, on peut placer l'équerre sur le pli, glisser la règle contre l'équerre pour être vraiment sûr de l'équidistance entre le pli et la flèche de droit fil. On épingle la pièce de patron à plusieurs endroits quand on sûr qu'elle est dans le droit fil.

Il faut maintenant apprendre à couper.

commentaires

Publié le 11 Mai 2014 par Sylvie Gautier dans Création, robes de mariées

commentaires

Créateur: Créatrice de mode

Publié le 8 Mai 2014 par Sylvie Gautier

Crée de nouvelles formes de produits (matières, procédés, systèmes, formes, impressions) destinés à être fabriqués en série et parfois à l'unité. Conçoit ces produits en s'appuyant sur une analyse pluridisciplinaire (technologique, sociologique, esthétique et économique) et en tenant compte des contraintes techniques de fabrication. Peut être chargé de tout ou partie de la conception, ou participer au suivi de la fabrication du produit et de la diffusion.

L'emploi/métier s'exerce généralement à domicile ou chez l'employeur, dans une entreprise de prêt-à-porter, un bureau de style, une agence de stylique (design), un bureau d'études, une entreprise industrielle...
Les déplacements sont fréquents sur les lieux de fabrication des produits. Les horaires de travail sont souvent irréguliers et rythmés par les délais de la commande ou des manifestations commerciales (défilés, salons...). L'activité implique une collaboration avec les clients et les spécialistes d'autres secteurs (ergonomes, sociologues, informaticiens, modélistes, spécialistes de la mercatique, ingénieurs...). L'utilisation de techniques informatiques telles que le dessin assisté par ordinateur (DAO), et le projet assisté par ordinateur (PAO) se développe.

Il n'existe pas de conditions strictement définies pour accéder à cet emploi/métier.
Celui-ci est accessible à partir de formations de niveau III (BTS stylisme de mode, BTS d'esthétique industrielle, ou, le plus souvent, diplôme d'une école spécialisée : école de stylisme-modélisme, Ecole nationale supérieure de création industrielle.
Plusieurs écoles d'art ont un département spécialisé "stylisme" ou "design" (stylique). Enfin, l'accès au métier de la stylique peut s'effectuer à partir d'une école d'ingénieurs spécialisée dans la stylique (design). Dans la plupart des cas, l'école ne suffit pas à obtenir directement un poste à responsabilité, une période intermédiaire d'assistanat est généralement nécessaire.

Appellations principales :

Appellations spécifiques :

commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>